OBSERVATOIRE 2017 DES ENTREPRISES INTERVENANT DANS LES RÉSEAUX D’INITIATIVE PUBLIQUE (RIP)

Enquête réalisée pour la Fédération des
Industriels des Réseaux d’Initiative Publique
et la Caisse des Dépôts
Pierre Michel ATTALI
Directeur Unité Territoires Numériques
pm.attali@idate.org
04 67 14 44 45

METTRE LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DE LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE

Enquête réalisée pour la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique et la Caisse des Dépôts
Pierre Michel ATTALI
Directeur Unité Territoires Numériques
pm.attali@idate.org
04 67 14 44 45

Présentation de l’Observatoire

Lancé en 2013 à l’initiative de la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP) rejointe ensuite par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) en 2015, l’Observatoire des entreprises intervenant dans les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) établit chaque année un suivi unique de la filière industrielle impliquée dans les RIP.

Un ensemble d’indicateurs économiques et technico-économiques, qui s’inscrivent dans la durée, sont mesurés et analysés au travers de cet Observatoire : emplois, chiffres d’affaires, suivi de l’évolution des déploiements THD sur les territoires, impact indirect des RIP sur les territoires et sur les utilisateurs finals, etc.

Afin d’assurer la représentativité des résultats obtenus, l’Observatoire s’appuie sur les réponses obtenues à une enquête en ligne et par téléphone, actualisée chaque année, réalisée auprès de l’ensemble des acteurs de la filière. Cette année encore, l’enquête menée dans le cadre de l’Observatoire a permis d’obtenir la participation  de plus d’une centaine d’entreprises intervenant dans divers secteurs d’activité, depuis les cabinets de conseil et les bureaux d’études jusqu’aux délégataires et les opérateurs présents sur le marché final et clients des RIP.

A l’occasion de la 5e édition de l’Observatoire, une attention particulière est portée aux enjeux que représentent les RIP, tant en termes de formation et d’emploi, qu’en terme de contribution à l’aménagement numérique du territoire. Alors que la filière des entreprises impliquées dans les réseaux d’initiative publique représente d’ores et déjà plus de 8100 emplois fin 2016, ces activités devraient générer 28 000 emplois à l’horizon 2022.

Les Réseaux d’Initiative Publique constituent un réel atout pour la France. Le savoir-faire des entreprises, et le modèle français d’aménagement numérique des territoires qui mixte l’intervention publique aux côtés de l’intervention privée, laissent augurer de très bonnes perspectives à l’export dans les trois années à venir.

Les RIP, en tant que réseaux neutres, ouverts et activés permettent de créer une réelle concurrence sur le marché des télécoms en général et du marché entreprises en particulier ; c’est pourquoi ils doivent devenir la règle, en France et en Europe.

invisible2

Méthodologie mise en œuvre et taux de réponse

Enquête en ligne et par téléphone menée en janvier et février 2017
112 réponses obtenues, soit l’essentiel des entreprises ayant une part de marché significative sur le marché des RIP

L’effectif total des entreprises ayant répondu à l’Observatoire est de plus de 85 000 salariés pour un chiffre d’affaires d’environ 13 milliards d’euros

Participation

Un très fort dynamisme au niveau de l’emploi

Des effectifs mobilisés sur les RIP en forte croissance en 2016

iconeEmploi
8 100 emplois

Une estimation de 8 100 emplois directs équivalents temps plein mobilisés sur les RIP en 2016

iconeCroissance
+35%

Croissance des effectifs par rapport à l’année 2015 : +35%

volumeHoraire

Des perspectives fortes de croissance pour les effectifs RIP sur les 3 ans à venir

evolutionEffectifs
Croissance des effectifs pour 82% des entreprises dans les 3 ans à venir
Au moins 20% de croissance des effectifs pour 46 % des entreprises
nombreEmploiMobilise

Une progression en termes d’effectifs de plus de 200% entre 2012 et 2016

2016 concrétise la vraie reprise de la croissance des effectifs sur le marché des RIP !

De forts besoins de personnes à former sur le territoire national

Pour disposer d’une main d’œuvre qualifiée pour assurer les déploiements des réseaux

Nombre de personnes à former entre 2016 et 2020

Un marché du travail qui reste globalement en tension notamment sur les régions Ile de France, Auvergne Rhône-Alpes, Hauts-de-France et Occitanie / Pyrénées Méditerranée

40 000 personnes à former sur l’ensemble du territoire à l’horizon 2020, dont près de 20 000 uniquement sur les RIP

De forts besoins en formation sur l’ensemble du territoire

Entreprises et acteurs de l’emploi et de la formation : deux mondes qui s’ignorent encore !
  • Une offre de formation jugée encore trop restreinte… mais dans certains cas encore mal connue des entreprises
  • A l’inverse, des métiers et des opportunités d’emplois sur les réseaux THD encore peu connus
  • Des dispositifs de financement complexes et des financements encore insuffisants
Centres de formation

Au-delà de l’impact direct des RIP sur l’emploi, un impact indirect

Corrélation entre la présence d’un RIP et un taux de chômage plus faible

Taux de chômage par zone

Les RIP, un accélérateur pour la création d’entreprises

Moyenne des créations d'entreprise

Une filière en pleine croissance

Une progression forte du chiffre d’affaires de la filière RIP en 2016

Evolution prévisionelle du Chiffre D'affaire
pictoChiffre
1,8 milliard d’euros

Chiffre d’affaires de la filière RIP en 2016 :
1,8 milliard d’euros

pictoCourbe
+25%

Croissance du chiffre d’affaires par rapport à l’année 2015 (+ 25%)

bigPuce

Une rentabilité jugée cependant moyenne pour l’activité RIP

bigPuce

Une concurrence forte sur le marché des RIP

bigPuce

Des prix souvent tirés vers le bas (en particulier pour les entreprises qui conçoivent et construisent les réseaux) dans une logique où les projets deviennent de plus en plus gros

Invisible

Réseaux THD : des investissements « modestes » au regard des enjeux !

Une infrastructure essentielle peu coûteuse en fonds publics par rapport aux autres types d’infrastructures

Plan France THD : 20 milliards d’€ d’investissements d’ici 2022
(Fibre optique pour 80% de la population dont 8 millions de prises FTTH en zone publique déjà contractualisées sur les 15 millions de prises nécessaires)

Une part de financement public estimée à
6,5 milliards d’€ …

… à mettre en perspective par rapport à d’autres grands projets d’infrastructures

Autres grands projets d'infrastructures

Réseaux THD : un effet de levier fort grâce à l’investissement public

Une appétence de plus en plus forte des financeurs privés

Un niveau de financement privé de plus en plus élevé conduisant à un coût public des projets pour réaliser l’objectif 2022 plus proche des 4 milliards € que des 6,5 milliards € évalués au lancement du Plan France THD !

tableau

* Pour mémoire, coût de fonctionnement, à la charge de la Région Hauts de France, des TER en 2012 : 218 M€

Une appétence de plus en plus forte des acteurs financiers : fonds d’infrastructures et banques

apetance

Un savoir-faire RIP « made in France »

Un savoir-faire « made in France » et progressivement tourné vers l’export

Previsions d'exports

Un savoir-faire RIP de plus en plus tourné vers l’export

Part des entreprises ayant exporté leur savoir-faire RIP

Un savoir-faire RIP « made in France » et écoresponsable

RSE
Sur le marché des RIP la RSE permet de :
  • Favoriser l’insertion professionnelle et privilégier l’embauche des personnes qui ont des difficultés à accéder à un emploi (gommage des discriminations à l’emploi liées au territoire et à l’origine : Charte de la diversité)
  • Assurer le respect de l’environnement en réutilisant et recyclant au maximum les matériaux nécessaires à la construction des réseaux (contrôle de l’empreinte carbone)
  • Pratiquer des achats responsables vis-à-vis des fournisseurs (Charte relations fournisseurs responsables à destination des entreprises et des organisations publiques)

Une contribution forte à la réduction de la fracture numérique

Mécanique enclenchée sur les RIP mais alerte « rouge » sur les zones AMII

Vigilance très forte à avoir sur les déploiements privés en zones AMII, qui montrent un gros retard et ce en l’absence de toute contractualisation

Zone AMII
27
2028

Le « mix » technologique pour une desserte THD de tous les territoires

reseauRadio

bigPuce

A l’horizon 2022, 15% des prises, dans les zones peu denses, seront connectées en technologies non filaires (RTTH, satellite) : Sont concernés plus de 5 millions

de foyers qui auront accès à du « vrai THD », avec plus de 30 Mb et l’accès aux services triple play

bigPuce

La forte mobilisation de la FIRIP a été l’un des facteurs décisifs pour le lancement de la consultation publique ARCEP visant à réserver 40 MHz dans la bande des 3.5 GHz pour le RTTH (4G fixe)

Une démocratisation des réseaux et une concurrence renforcées au profit des utilisateurs finals

Les RIP, l’une des clés pour déverrouiller le marché des entreprises

marcheTelecom
territoireRip

Des réseaux neutres et activés indispensables pour une vraie Concurrence sur le marché des entreprises

nombreOpe
10
65

Les RIP, un facteur de réduction des coûts télécoms supportés par les entreprises et les acteurs publics

100 M€ d’économie en 2016, sur les coûts télécoms pour les entreprises et les sites publics raccordés sur les RIP

Grâce aux RIP, les entreprises bénéficient de la concurrence avec un impact direct sur leur compétitivité

eocomieAnuelle

Couverture 100 Mbit/s : la France au 20ème rang aujourd’hui !

Pour rattraper le retard, il faut poursuivre et amplifier le plan France THD

classement

En 2022, 80% des foyers français devraient pouvoir bénéficier d’offres à 100 Mbit/s et plus, sous réserve d’un rattrapage des déploiements sur la zone privée

La France se classerait alors parmi les 10 premiers pays d’Europe en THD

L’objectif de la Commission Européenne de rentrer dans la Gigabit Society avec pour chaque foyer en 2025 au moins 100 Mbit/s serait atteignable !

Bilan et perspectives

Une excellente année 2016 et des perspectives très prometteuses pour 2017

bilan

Conclusion

bulleBilan

Ce qu’il faut retenir de l’Observatoire 2017

bigPuce
+ 35% d’emplois sur 2015-2016
28 000 emplois en 2022

bigPuce
L’infrastructure essentielle du 21ème siècle, à coût faible pour la puissance publique et à très fort effet de levier pour l’investissement privé

bigPuce
Un savoir-faire RIP écoresponsable et exportable

bigPuce
Une contribution forte à la réduction de la fracture numérique en mobilisant fibre optique, RTTH, satellite

bigPuce
Des réseaux neutres et activés indispensables pour plus d’innovation et de concurrence sur le marché des entreprises

bigPuce
Une dynamique vertueuse en cours sur les RIP, mais attention à bien garder sous tension l’ensemble des acteurs

bigPuce
Après 2022 : dégager les financements pour desservir en fibre les 5 millions de foyers encore non couverts et devenir l’un des leaders du THD en Europe

Archives

Observatoire 2016
(fichier PDF 2.8Mo)